• Les fonds propres :

Tout comme les 3 dernières années, en 2015, les fonds propres représentent la part majoritaire du financement de l’EPFL. Ils comprennent :

  • La Taxe Spéciale d’Equipement : il s’agit d’une taxe additionnelle aux quatre contributions directes locales. Indispensable pour l’autonomie financière de l’Etablissement, elle permet de garantir des ressources fiscales nécessaires à la garantie de l’emprunt. Habituellement de l’ordre de 22 %, elle est exceptionnellement en augmentation en 2015 ; en 2016, son taux sera ramené au taux moyen des années précédentes ;
  • Le produit des rétrocessions annuelles, soit 3 250 K€ en 2015, soit 1/3 des ressources ;
  • Les dotations du conseil départemental et de la région Rhône.

• L’emprunt :

La mobilisation de l’emprunt est faible en 2015 de par la faculté de l’EPFL à mobiliser des fonds propres pour équilibrer l’exercice.

• Le remboursement des annuités de portage :

Les annuités de portage facturées annuellement contribuent au financement de l’établissement pour 1/10e. Leur montant sera fortement réduit en 2016 de par la baisse des taux de portage prévue par le PPI 2016-2020.