Salle communale

Nature du bien : Foncier non bâti en zone UD
Axe d’intervention : Réserves foncières
Axe d’intervention : 6 167 m²
Durée de portage :
Opération : Réalisée (portage en cours)
Adhérent(s) à l’initiative de cette opération : DETRIER

Nichée sur les contreforts du massif alpin des Belledonnes, DETRIER est une commune rurale située au croisement des axes routiers reliant les chefs-lieux de canton : LA ROCHETTE, ALLEVARD et PONTCHARRA.

Cette commune, de taille modeste, a vu sa population se développer ces dernières années. Cette croissance est notamment induite par les activités sises à LA ROCHETTE, voisine immédiate, et la position stratégique de la commune, dressée à l’entrée du Val Gelon.

La salle communale accueillant les activités associatives de la population est, aujourd’hui, devenue trop exiguë et ne répond plus aux exigences actuelles. La commune cherchait donc différentes solutions pour y remédier : réaménagement global avec extension sur les propriétés voisines ou déplacement vers un nouveau site, à définir.

Après rencontre avec l’EPFL de la Savoie, et après analyse des difficultés, le deuxième choix paraît plus pertinent. En effet, l’acquisition de propriétés contiguës, constituées de jardins privatifs et de bâtiments d’habitation, apparaît onéreuse et difficile à discuter par rapport aux enjeux de transformation de la salle communale.

La commune décide alors de s’intéresser à la maîtrise d’un terrain nu, en vente depuis quelques temps, pour lequel le propriétaire est en cours de réflexion, quant à son devenir. L’EPFL de la Savoie prend son attache afin de discuter avec lui du projet que pourrait accueillir ses parcelles : soit une opération de lotissement de logements privatifs, soit un projet collectif profitant à l’ensemble des habitants de la commune.

Après réflexion et sur les conseils de l’EPFL de la Savoie, le propriétaire des terrains décide de vendre son tènement à l’EPFL de la Savoie.

La commune solutionne ainsi son problème de salle communale, à long terme, et bénéficie ainsi de temps de réflexion, pendant la durée de portage, pour affiner son choix en matière d’aménagement des parcelles acquises.