Observatoire des friches économiques

L’EPFL de la Savoie a mis en place en 2017, dans le cadre de la filière ID Friches, l’observatoire des friches économiques afin de favoriser la mobilisation, la reconversion et la prise en compte des sites en friches dans les projets de développement locaux.

Cet observatoire a été développé avec le soutien financier de l’ADEME et de la Région Auvergne Rhône-Alpes via des fonds FEDER.

 

Une investigation poussée grâce à des partenaires impliqués

L’observatoire permet de sensibiliser les élus aux risques inhérents à ces sites délaissés et d’avancer vers une accélération du recyclage foncier en accord avec l’ambition nationale qui vise un objectif de Zéro Artificialisation Nette.

 

Un bilan en constante évolution

Sur notre territoire, plus de 60 communes et presque tous les EPCI sont directement concernés par des sites en friches représentant des risques avérés ou potentiels.

L’EPFL de la Savoie a réalisé un premier travail d’identification et d’évaluation, via des déclarations et des visites sur tout le territoire. En mobilisant les compétences de son ingénieure environnement et en croisant les informations avec les élus et techniciens locaux en charge du développement économique, l’EPFL de la Savoie réunit les compétences et les volontés afin de positionner ces sites dans les meilleures dispositions pour trouver une solution de sortie.

 

Les sites en friches sont le fruit de situations complexes, qui s’amplifient avec le temps

Dans la droite ligne de son action, l’EPFL de la Savoie anime l’observatoire des friches et ccontribue à la recherche de solutions innovantes et à la prise en compte des sites délaissés dans les stratégies locales.

Le travail d’identification est régulièrement mis à jour afin de suivre les évolutions et dégradations des sites, alerter les élus et envisager des solutions de reconversion ad hoc.

 

La volonté de faire vivre une réflexion et de porter les projets de reconversion des friches économiques

Des projets de reconversion ou de réhabilitation existent sur de nombreux sites. Les coûts se révélant nécessairement plus élevés que pour l’aménagement d’un terrain vierge, il est indispensable de s’appuyer sur des porteurs de projets volontaires et des partenariats forts afin de surmonter ces difficultés.

 

Les projets doivent être portés avec conviction et largement soutenus